Qu'est-ce qu'un kilt Lady Chrystel ?





Bonne question  n'est-ce pas ?

Un kilt Lady Chrystel c'est tout d'abord des milliers de petits points à la main.
95% de votre kilt sera cousu à la main.



lady chrystel
PLISSAGES

La grande majorité des kilts trouvés dans le commerce sont d'un plissage dit Knife (plis plats).

J'ai eu envie d'approfondir ma recherche du plissage des kilts, et ceci m'a amenée à remettre au goût du jour tous les plissages historiques, soit les plissages dits :
Box, Kingussie, Military Rolled.

Et toujours dans cet esprit de recherche, j'ai mis au point mes plissages personnels :
Le Double Box
et les Créations Originales


Vous avez donc le choix !


Ce qu'en a dit la Presse



OURLET

Parce que les lisières des tartans ne sont pas, à mes yeux, d'une grande élégance, je fais des ourlets aux kilts.
Il n'y a rien de plus dommage qu'un beau kilt qui se termine comme la photo ci-contre.
En plus, j'ai remarqué que le poids de l'ourlet leur donne un joli tombé.




Kilt du régiment Cameron ceinture verte
datant probablement des années 30



CEINTURE


Pour beaucoup de choses, je me suis inspirée de vieux kilts que j'ai eu la chance
de retoucher dans mon atelier ou d'inspecter dans les musées d'Ecosse.

Par exemple, je ne fais plus les ceintures en tartan.
S'il est facile d'accorder les lignes sur le devant,
dans le dos c'est impossible et cela ne me plaît pas.

Je mets donc une toile de premier choix, assortie aux couleurs du tartan,
résistante aux UV et à la forte chaleur que nécessite la fabrication d'un kilt.




TOILE


Je me sers du même type de toile pour doubler le kilt à l'intérieur de la taille et pour les finitions intérieures.




TABLIERS


Les finitions, c'est un peu une obsession chez moi !

Dans la plupart des kilts du marché, les tabliers,
que ce soit celui de dessus ou celui de dessous, sont doublés de moitié, voire moins.

Je double les miens en totalité, avec le même tartan que votre kilt.









PASSANTS DE CEINTURE


Je ne fais pas de passants à mes kilts.
Et non !
ça les déforme et ce n'est pas la ceinture qui tient le kilt.
Bien sûr, si vous y tenez absolument,
je vous en ferai, il suffira de me le signaler.
Je sais que les passants sont indispensables pour les musiciens
de pipebands qui ont besoin de mettre le sporran sur le côté.










STRAPS



Autrefois, les kilts militaires montaient très haut sous la poitrine.





C'est pour cette raison qu'ils avaient besoin de deux straps de cuir
pour le fermer correctement.





Aujourd'hui, mettre deux straps ne sert à rien,
sauf à créer une traction sur votre tablier de dessus
qui finira par déformer le kilt.






Donc, comme le fait le grand kiltmaker Matthew Newsome,
je couds une seule strap à l'extérieur et une à l'intérieur.
Cette deuxième strap intérieure, est parfaitement invisible sur le dessus du kilt.



Elle ne traverse pas, comme le font les kilts du commerce,

avec un trou fragile que je trouve disgracieux et qui risque, lui aussi, de déformer le kilt.




Quand mes clients remarquent cette différence,
ils trouvent toujours que c'est plus pratique, que l'aspect du kilt est bien meilleur
et qu'ils se sentent plus à l'aise.



N'hésitez pas à lire cet article très intéressant
que n'importe quelle application vous traduira sans problème :

     http://kiltmaker.blogspot.fr/2005/08/why-three-kilt-straps.html







FLASHES


Avec chaque kilt, je vous offre une paire de flashes.
Pas de simples flashes découpés en pointe qui vont s'effilocher au bout de quelques jours,
mais des flashes cousus et effrangés dans le même tartan que votre kilt.

Voir ACCESSOIRES






ENVOIS


Je mets beaucoup de soin dans l'emballage des kilts.
Je les enveloppe dans du papier de soie et ensuite dans un carton rigide qui pourra faire le tour du monde.

Chaque colis est envoyé avec une assurance maximale,
sauf si vous me spécifiez le contraire pour éviter les frais de douane.





Voilà, vous en savez un peu plus sur mon travail !
                    lady.chrystel@orange.fr